Aller au contenu

COVID-19 Les programmes de recherche de Medicago

Questions Fréquentes

La pandémie COVID-19 est un problème de santé mondial, et chez Medicago, nous utilisons notre technologie de production sur plantes pour rechercher et développer un vaccin potentiel. Voici quelques-unes des questions les plus fréquemment posées au sujet de notre technologie et de notre candidat vaccin. 

Pourquoi Medicago développe-t-il un vaccin contre la COVID-19 ?

Notre mission est de créer et de fournir des solutions efficaces aux nouveaux défis de santé mondiaux. Une réponse efficace à la pandémie de COVID-19 requiert les efforts des fabricants de vaccins du monde entier. Medicago est un chef de file dans la technologie des vaccins produits sur plantes, et nous avons déjà démontré notre capacité en tant que premier intervenant lors de pandémies telles que la grippe H1N1 et l'Ebola en utilisant notre plateforme technologique innovante.

• En 2016, nous avons démontré que nous pouvions adapter rapidement notre plateforme pour produire une formulation d'anticorps monoclonaux anti-Ebola pour la Biomedical Advanced Research and Development Authority (BARDA), plus de détails ici
• En 2012, Medicago a livré en un mois 10 millions de doses d'un vaccin de qualité R et D contre la grippe pandémique H1N1 dans le cadre du programme Blue Angel de la Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA)
• Notre premier produit, un vaccin contre la grippe saisonnière, est actuellement à l'étude par Santé Canada. Plus de détails ici

Quel est le stade de développement du candidat vaccin COVID-19 de Medicago ?

Le candidat vaccin contre la COVID-19 de Medicago est actuellement en cours d'essai clinique de phase 2. Les résultats de la phase 1 ont été annoncés le 10 novembre 2020 par communiqué de presse. Suite à ces résultats, nous avons obtenu l’accord des autorités règlementaires pour passer à la phase 2/3 des essais cliniques le 12 novembre 2020. 

Comment la technologie de production sur plantes de Medicago se différencie-t-elle du développement de vaccins traditionnels ?

Nous utilisons une plateforme de production sur plantes pour développer nos vaccins. Cette technologie utilise les plantes comme bioréacteurs pour produire des structures non infectieuses de virus appelées particules pseudo-virales, ou PPV. Pour en savoir plus sur notre plateforme exclusive de production sur plantes, cliquez ici.

Nous utilisons des PPV qui imitent l'architecture d'un virus mais qui sont non infectieux. Les PPV présentent, de manière hautement efficace, des anticorps au système immunitaire de l'individu, provoquant une réponse immunitaire protectrice et durable.

Nous avons réussi à produire une particule pseudo-virale du coronavirus (PPVCo) au début de mars 2020, seulement 20 jours après l'obtention du SRAS-CoV-2 (le virus à l'origine de la COVID-19).

Quand le vaccin contre la COVID-19 de Medicago sera-t-il disponible ?

Avant de lancer un vaccin, il est essentiel de tester son innocuité et son efficacité lors d'essais cliniques. Bien que les délais standards de développement des vaccins puissent prendre de 5 à 20 ans, nous prévoyons de soumettre un candidat vaccin contre la COVID-19 aux autorités sanitaires, pour examen réglementaire, en 2021.

Comment Medicago se prépare-t-il si rapidement pour tester son candidat vaccin contre la COVID-19 ?

Les gouvernements et les autorités réglementaires du monde entier ont fait preuve d'une grande réactivité sans précédent pour permettre aux essais cliniques liés à la COVID-19 de commencer dès que possible. L'innocuité et la sécurité de notre candidat vaccin demeure toujours notre priorité absolue.

Combien de doses de vaccins contre la COVID-19 Medicago peut-il produire ?

Bien que le dosage précis du vaccin chez l'homme ne soit pas encore déterminé, sur la base d'expérience antérieure, nous estimons que Medicago sera en mesure de produire jusqu'à 80 millions de doses par an à partir de 2021. Lorsque la construction de notre usine de fabrication à grande échelle au Québec sera terminée en 2023, Medicago aura la capacité de produire plus d'un milliard de doses par an de vaccins contre la COVID-19.

En 2012, nous avons produit 10 millions de doses d'un vaccin pandémique H1N1 en un mois pour le programme Blue Angel de la DARPA. Cette capacité de production a contribué à façonner nos estimations.

Travaillez-vous avec des partenaires pour mettre au point le vaccin ?

Medicago évaluera son candidat vaccin seul et séparément en association avec deux adjuvants : la technologie d'adjuvant pandémique exclusive de GSK et le CpG 1018MC de Dynavax.

L'utilisation d'un adjuvant peut être particulièrement importante dans une situation de pandémie car elle peut réduire la quantité de protéine vaccinale nécessaire par dose, permettant de produire plus de doses de vaccin et ainsi contribuer à protéger plus de personnes.

Comment puis-je me porter volontaire pour les essais cliniques sur les humains ?

Le recrutement d'essais est effectué par un organisme tiers indépendant spécialisé en essais cliniques. Afin de maintenir l'intégrité des essais, Medicago n'est pas en mesure de participer au recrutement. Vous pouvez trouver plus d'information, y compris les contacts du site d'essais cliniques à ClinicalTrials.gov.

Medicago est-il coté en bourse ?

Medicago n'est pas cotée en bourse et est détenue par des intérêts privés depuis 2013.

Vaccin contre la COVID-19
Programme de développement

Le 12 mars 2020, Medicago a annoncé avoir produit avec succès des particules pseudo-virales (PPV) du coronavirus en seulement 20 jours après avoir obtenu le gène du virus SRAS-CoV-2 (causant la maladie COVID-19). La production de ces PPV est la première étape du développement d'un vaccin contre la COVID-19 qui fera maintenant l'objet de tests précliniques pour évaluer son innocuité et son efficacité.

Les particules pseudo-virales (PPV) reproduisent l'organisation et la conformation de virus natifs authentiques ; elles sont donc reconnues facilement par le système immunitaire. Exemptes de matériel génétique viral, elles sont non-infectieuses et incapables de se reproduire.

La photo ci-dessous, prise par microscopie électronique, illustre les similarités en taille et structure de la PPV de coronavirus de Medicago avec le virus original SRAS-CoV-2 :

En fonction des discussions avec les autorités, Medicago vise un début des essais cliniques chez les humains dès cet été (juillet/août 2020), avec l'objectif de compléter son programme de développement et de soumettre un dossier pour revue des autorités avant la fin de l'année prochaine (novembre 2021). Ces études sont financées en partie par les gouvernements du Canada et du Québec.

Anticorps contre la COVID-19
Programme de développement

En plus de son programme vaccinal, Medicago exploite sa plateforme technologique pour développer des anticorps contre le virus SARS-CoV-2 en collaboration avec le Centre de recherche en infectiologie de l’Université Laval. Cette recherche est financée en partie par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC).

AvertissementCe vaccin et ces anticorps ne sont pas approuvés pour utilisation chez les humains dans AUCUN pays ou régions et font actuellement l'objet d'essais précliniques.

Notre candidat-vaccin à particules pseudo virales (PPV) contre le coronavirus fait actuellement l'objet d'études précliniques et l'anticorps est toujours en phase de recherche et développement. L'innocuité et l'efficacité de ces produits seront testées par Medicago lorsqu'ils atteindront le stade des essais cliniques.